Statuts

Association sous le régime de la loi du 1er juillet 1901.

N°49/1955 ; déclarée à la Préfecture du Gard J.O. du 13/10/1955

Article 1er: Il est créé à Nîmes, conformément aux dispositions de la loi du 1er juillet 1901, une association ayant pour titre  Cercle culturel espérantiste nîmois et dont le siège est fixé chez le Président de l’association.

Article 2 : L’association se propose, par l’entremise de la langue auxiliaire internationale ESPERANTO, de développer les relations internationales et de promouvoir une culture populaire et humaine (correspondance, philatélie, congrès, conférences, expositions, tourisme, accueil de visiteurs étrangers, voyages, cours publics, etc…).

Article 3 : L’association comprend des membres actifs et des membres sympathisants. Seuls, les premiers peuvent participer aux votes pour l’élection du Bureau. Chaque membre peut adhérer librement aux organisations nationales et internationales de son choix, ainsi qu’aux sections dites « spécialisées » ou fakoj (enseignement, postiers, travaillistes, etc…).

L’association adhère à la Fédération du Languedoc-Roussillon des Centres culturels pour l’Espéranto.

Article 4 :

Bureau : L’association est gérée par un Bureau composé d’un Président, d’un Vice-Président, d’un Secrétaire, d’un Trésorier et de 4 membres chargés de responsabilités diverses (bibliothèque, matériel, cours, etc…). En outre, une personnalité, même non espérantiste, peut être désignée à la Présidence d’honneur pour services rendus à l’Espéranto.

Le Bureau est renouvelable chaque année lors de l’Assemblée générale et il est chargé d’appliquer les décisions votées par la majorité des membres actifs présents, notamment, en ce qui concerne la fixation des cotisations et l’emploi des fonds.

Article 5 :

Assemblée générale : Elle a lieu chaque année au cours du 4e trimestre. Les membres sympathisants peuvent y assister mais n’ont que voix consultative. L’A.G. procède notamment au renouvellement du Bureau, à la fixation des cotisations et à l’établissement du calendrier. D’autres réunions peuvent avoir lieu au cours de l’année, soit sur convocation du Président (réunions extraordinaires), soit par décision de l’A.G. (réunions ordinaires).

Article 6 :

Ressources : Elles comprennent les cotisations régulières et annuelles des membres, les dons et subventions (ville, département, éducation populaire), les bénéfices laissés par la vente des livres, les voyages, les conférences et expositions.

Dépenses : elles concernent l’organisation des cours, des conférences, la correspondance et les abonnements collectifs, les achats de livres et de matériel de propagande, les frais de bureau ou l’hébergement des visiteurs, l’octroi de bourses de voyages aux élèves des cours, etc…

Vérification des comptes : les comptes du Trésorier sont vérifiés, la veille de l’A.G., par le Président assisté de deux membres actifs ne faisant pas partie du Bureau.

Article 7 :

Relations : l’Association ayant un large caractère d’autonomie comme il est dit à l’article 1 et compte tenu des libertés laissées aux adhérents par l’article 3, alinéa 2, elle participe sans engagement formel de sa part à l’organisation de congrès espérantistes par des associations désireuses de tenir à Nîmes leurs assises fédérales, nationales, internationales ou spécialisées.

Article 8 :

Cours et activités : Les cours ont lieu selon un calendrier fixé par le Bureau. Ils sont gratuits pour tous les membres à jour de leur cotisation. Ils ont un caractère absolument neutre, tant du point de vue politique que religieux. Les élèves sont préparés aux examens spéciaux du 1er et du 2e degrés d’Espéranto. En outre, un club (« Klubo ») de praticiens met en application la langue dans tous les domaines culturels (conversation, correspondance, voyages, etc… en espéranto).

L’association organise des conférences publiques à l’occasion du passage de personnalités du monde espérantiste, prépare des expositions de propagande montrant en particulier les résultats pratiques obtenus sur le plan international.

Comme il est dit précédemment, elle organise des congrès après entente avec les organisations intéressées. Elle peut participer aux assises d’organisations qui, même n’étant pas espérantistes, visent à amener entre les peuples des relations amicales et une large compréhension.

Article 9 :

Dissolution : L’association peut être dissoute après décision issue d’un vote où doit se dessiner une majorité des 2/3.

Révision des statuts : Les statuts peuvent être révisés sur vote de la moitié plus un des membres actifs. Dans les deux cas, les membres absents doivent voter par procuration. Cette révision peut être entreprise notamment, en cas de changement de titre ou de siège de l’association.

Le Président

Frédéric BOURQUIN

La Trésorière

Zohra MRHAIRY

Nîmes le 22 janvier 2008

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :